Le site des amateurs de PENTAX

Accueil > Revues de matos > Boîtiers > Le Super A

Le Super A

mardi 18 juin 2002, par Cyril

Pourquoi j’aime le SuperA ? Eh bien peut-être pour des raisons historiques : mon premier Pentax fut un MeSuper... et le SuperA est pratiquement un MeSuper, avec quelques améliorations interessantes : les modes "priorité vitesse" et "tout auto", l’exposition au flash "TTL".

A l’époque le prédécesseur du Super A, le MeSuper avait eu beaucoup de succès, et spécialement dans sa superbe version "black". Assez naturellement le SuperA est donc sorti d’usine paré d’une belle livrée noire. Plus compact que la plupart de ses concurrents de l’époque (Canon AE1, Olympus OM2...) il est compatible avec toutes les optiques Pentax ... mais introduit une nouvelle version, la version KA(à suivre...)

Portfolio

Messages

  • Le SuperA a aussi été mon premier Pentax... Choix dicté par mon budget et par l’urgence. Léger, polyvalent et d’une ergonomie évidente pour l’époque, il me permettait de passer au flash TTL et de ne pas jeter mon zoom tout frais acheté pour un Miranda EE2 (appareil merveilleux, je sais que ça faisait sourire les Nikonistes pleins de sous et de muscles, quand je disais ça en 76) qui avait résisté à tout, mais dont l’arrêt brutal de la commercialisation et de support par les indépendants me laissait en panne. L’importateur de Miranda était celui de Sigma et savait changer de monture un zoom Sigma...

    Le Super A était mon troisième réflex, mais il m’a trahi : son circuit électronique a cassé (au sens propre, le circuit "souple" qui courait autour du prisme était sans doute trop rigide), et le processeur de remplacement n’assurait pas toutes les fonctions du premier. Ce fut une grosse déception, et mon SuperA réparé et officiellement fonctionnel trône au fond d’un placard, remplacé d’abord par des successeurs hélas pas à la hauteur ( MZ50, d’une ergonomie douteuse, MZ5 sans controle de profondeur de champ, Z1 emprunté décidément trop "usine à gaz").
    Le MZ5N, ergonomiquement parfait ( sauf le flash intégré inutilisable avec un autre), dont j’ai 2 exemplaires, m’a plus que réconcilié avec la marque, malgré une mauvaise tolérance aux changements d’optique dans le noir, mais hélas, il semble que la place de Pentax sur le marché diminue, et trouver un flash annulaire maintenant (hors le 140 maison, au prix un peu lourd) semble un exploit.

    Voir en ligne : Orchidées et moustiques

    • Le Z1 exige pour certaines fonctions de passer par des menus. Je suis informaticien, je n’ai rien contre les menus, mais le MZ5N a juste quelques boutons rotatifs : même un débile moyen comme moi trouve le bon bouton en 2s, même pour une opération qu’il n’a jamais faite ou qu’il ne fait que tous les 2 ans...
      Avec un Z1, ce qu’on n’a pas fait récemment est plus compliqué : je n’ai pas accroché du tout, même si dans le fond il m’a dépanné.

    • mon LX et au SAV ,pour moi rein d’autre m’a encore inspiré .Il y a avec ce boitier un usage merveilleux : "auto en temps réel" toute lumiére est prise en compte flahs et autre ambiance de la nuit....

  • Bonjour, je m’inicie a la photo doucement, je vient d’avoir a preter un super A, il y a une chose étrange sur l’objectif qui est fournie, le diaphragme ne s’ouvre pas complétement ? est-ce normal ?

    Je vous remercie pour les réponses.

    sylvain

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Mots-clés : Matériel

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.