Le site des amateurs de PENTAX

Accueil > Revues de matos > Accessoires > O-FC1 Flucard ... Gadget ou pas ? Essai avec K-3

O-FC1 Flucard ... Gadget ou pas ? Essai avec K-3

vendredi 21 mars 2014, par vob

Petit retour d’expérience sur la Flucard. Je ne vais pas reprendre ce que l’on peut apprendre en lisant les modes d’emploi o-fc1_setup.pdf et o-fc1_operation_en.pdf, ou par exemple ce mini test chez DP Review.

Commandée un samedi, directement sur le site de Ricoh-imaging france, pour 99€ frais de port inclus, reçu le mercredi suivant. Rien à dire sur la logistique « Ritax ».

Mise en route :
Carte mise dans l’appareil en slot deux
Validé le wifi dans le menu 4.3.4
Mise en marche du K3 ; un bip puis 5 bips, ne pas espérer voir le réseau privé wifi avant les 5 bips
Ensuite il faut se connecter via un smartphone ou une tablette au SSID par défaut et reconfigurer les paramètres WiFi avant de pouvoir commencer à jouer en utilisant le "remote capture".
1er problème si l’on est pas assez rapide l’appareil passe en veille avant que l’on ai fini et coupe le WiFi.
Pour peu que le mobile soit configuré pour se connecter par défaut à un autre réseau Wifi il commute sur ce réseau, on a l’impression d’être connecté mais ce n’est plus sur la flucard et ... bien sur ça ne marche pas.
Donc pendant la phase de configuration si l’on ne veux pas changer les paramètres de veille du K3 le mieux est d’appuyer régulièrement a mi-course sur le déclencheur pour garder le K3 éveillé.

Configuration réseau :
Les seuls paramètres configurables sont les paramètres Wifi (SSID et clé) la carte joue le rôle de point d’accès et ne peut pas être configurée pour se connecter à un réseau WiFi préexistant.
Les paramètres réseau IP ne sont pas configurables, la carte a l’adresse 192.168.1.1 dans un réseau de classe C.
Elle joue le rôle de serveur dhcp, de passerelle et de server DNS.

Essais avec le mobile : ça fonctionne comme indiqué dans le manuel, on retrouve les limitations stupides évoquées par les test précédents comme par exemple l’impossibilité d’accéder aux réglages quand le mobile ou la tablette sont en orientation paysage alors qu’un grande part de la place est perdue en orientation portrait.
La réactivité de la mise au point n’est pas toujours très bonne mais j’y reviendrai plus tard.

Sinon l’idée était d’essayer de connecter le PC de bureau au K3 via le wifi en le gardant connecté en Ethernet sur la connexion Internet.
Déjà si le réseau domestique en 192.168.1.0 ça ne fonctionnera pas correctement.
Dans mon cas je suis en 192.168.0.0 donc pas de problème en vue pour se connecter aux deux réseaux.
Problème comme le dhcp de la flucard envoie sa propre adresse en passerelle et en serveur DNS la connexion Internet est instable voire inopérante car on se retrouve avec deux passerelles par défaut dans la config du pc dont une (la flucard) qui évidemment ne renvoi sur rien ; et un DNS de plus qui répond 192.168.1.1 à toutes les requêtes de résolution.
Le mieux est de passer l’interface WIFI du PC en configuration manuelle en mettant une adresse fixe en 192.168.1.75 par exemple (il semble que le dhcp de la flucard ne distribue pas d’adresses au dela de 192.168.1.50), un masque de réseau a 255.255.255.0, pas de passerelle et pas de DNS.
Ainsi on peut se connecter sur le K3 en donnant l’adresse http://192.168.1.1 dans le navigateur et continuer a naviguer sur internet dans un autre onglet, accéder a une imprimante réseau etc ...

Les Navigateurs (sur PC) :
Je précise que je suis sous windows 7
Internet explorer (version 11) on oublie , le navigateur est incapable d’afficher le live view du K3.
Firefox en version 27 j’avais des problèmes d’instabilité du live view ( l’image disparaissait parfois et il fallait couper et remettre le LV ( a partir du navigateur) pour récupérer l’image, après mise à jour à la version 28 cela semble être résolu.
Chrome : même problèmes que firefox avec une vieille version ce qui semble également résolu avec la mise a jour à la dernière version.

Arrive à ce qui fâche :
Toujours le problème portrait/paysage , dès que le ratio h/l de la fenêtre dépasse une certaine valeur la format d’affichage change et les boutons de réglage déjà fort peu nombreux disparaissent. Il est alors juste possible de faire la mise au point et de déclencher.
En gros si l’on veux pouvoir utiliser les réglages, l’image live view ne dépassera pas entre 1/4 et 1/3 de la surface de l’écran.

Les réglages disponibles sont très réduits par rapport aux grandes possibilités du K3. Une fois le mode ( Av TV etc ..) choisi sur le boîtier, seuls les réglages diaphragme, vitesse (suivant le mode) correction d’exposition et sensibilité ISO sont accessibles.

Mise au point :
Normalement on tape (sur la tablette) ou on clicque avec la souris sur la zone de l’image ou l’on veux que le point se fasse, le collimateur se positionne à cet endroit de l’image et l’AF se met en route.
Seulement voila il y a une zone d’environ deux fois la largeur du collimateur tout autour de l’image où le collimateur refuse de se positionner.
Donc si on pointe trop près du bord il ne se passe rien, le collimateur ne bouge pas de son emplacement précédent et le point ne se fait pas. La zone dans laquelle il est autorisé de pointer n’est bien sur pas repérée sur l’image.
Au passage on notera que si le focus peaking sélectionné sur le boîtier est bien affiché sur l’écran distant, il n’en va pas de même pour les aides à la composition comme le quadrillage de l’écran. Configuré et visible en LV sur le boitier il reste désespérément absent de l’écran distant.
Et puis il y a des moments ou la mise au point ne se fait pas même en essayant de positionner le collimateur au centre de l’écran, pour l’instant je met cela sur le compte de l’instabilité de la connexion wifi en attendant de faire d’autres tests.

Transfert des photos :
Une fois que l’on a fait quelques photos stockées sur cette flucard qui fait quand même 16Gb encore faut-il pouvoir les récupérer
Avec un mobile ou une tablette il est dit qu’il faut rester appuyé sur l’imagette pour ouvrir une pop-up qui permet de charger l’image.
Ok mais récupérer des fichiers de 10Mb par photo sur le smartphone pour devoir les re-transférer plus tard, je ne vois pas trop l’intéret
(et si je dois charger des photos basse résolution pour les envoyer sur les réseau sociaux autant les prendre directement avec le smartphone sans s’encombrer du K3)

Revenons donc au PC

Sous firefox ou chrome pour récupérer l’image le click gauche maintenu ne fonctionne pas, il faut ouvrir l’image en grand puis exécuter "enregistrer l’image sous" via le click droit de la souris.

Si le transfert se passe mal en visu, la sauvegarde est vérolée de même. Il semble que le transfert se fasse à la volée sans vrai controle de flux du coup si le wifi est instable les fichiers transférés (pas ceux sur la flucard) sont corrompus.
je n’ai pas trouvé non plus de moyen de transférer toutes les vues d’un dossier de la carte, voire toute le contenu de la carte en une seule opération, seul le transfert vue par vue semble possible.

Après il reste la possibilité de décharger la carte via un port sd sur le PC mais là surprise suivant les lecteurs ou les PC le contenu va s’afficher ... ou pas.
Selon mon expérience (avec deux machines seulement) si quand on met la carte dans le lecteur elle bipe 1 fois puis 10 fois on a accès aux fichiers, par contre si elle bipe 1 fois puis 5 fois comme lorsqu’on la met dans le K3 , les fichiers sont visibles tant que la carte n’a pas fini de biper (de s’initialiser probablement) , après macache.

Bref le moyen le plus sûr de récupérer les photos est de connecter le K3 directement avec un câble USB et transférer les vues via cette connexion.

Sinon je l’ai aussi essayée dans un ricoh GRD IV.
La carte s’initialise avec 1 puis 10 bips puis les paramètres par défaut wifi sont nécessaire pour se connecter (Pentax_Flucard_WiFi clé 12345678) et via l’adresse de la carte 192.168.1.1
On a accès uniquement aux possibilités de visualisation des images présentes sur la carte et de configuration.
Remise sur le K3 les paramètres wifi précédent sont retrouvés même si on a créé un nouvel ssid pour le GRD.

Pour résumer, pour moi la flucard dans ses possibilités actuelles est plus un gadget qu’un outil de studio par exemple.
Son intérêt principal réside dans son utilisation avec un smartphone ou elle permet de pallier à l’absence d’écran orientable en déportant l’affichage dans des situations où l’écran ou le viseur de l’appareil seraient inexploitables.

J’espère que des mise à jour futures augmenterons les possibilités de réglage et fiabiliseront les transferts de fichier.
Cependant quand je vois les possibilités actuelles alors que plusieurs mois ont séparé l’annonce du produit de sa distribution effective je me demande à quoi ce temps à été employé, probablement pas au développement software du produit et cela me fait un peu douter pour la suite.

Ne pas oublier, ce que je n’ai pas précisé dans le post précédent qu’il y a aussi un temps de latence a l’affichage. Difficile à évaluer, je dirais de l’ordre de la demi seconde. Je n’ai pas essayer d’évaluer s’il y avait aussi une latence au déclenchement.

Attention :
je ne dis pas qu’il y a des soucis de communication avec un PC.
Si on utilise le pc en wifi dans la configuration par défaut cela fonctionnera sans problème.

J’attire juste l’attention sur le fait que le réseau IP n’étant pas paramétrable sur la flucard si l’on veux conserver certaines fonctionnalités réseau avec un PC doublement connecté il faut un peu jongler avec la config.

De toute manière avec un laptop uniquement connecté en wifi il faudra choisir entre se connecter sur le SSID du réseau de la flucard ou bien sur celui de son réseau habituel. On ne pourra pas se connecter sur les deux simultanément a moins d’avoir deux adaptateur wifi dans le PC.

Si problème de communication j’ai, ils ne sont pas nécessairement imputables à la flucard, il peut aussi y avoir des problèmes avec l’adaptateur wifi de mon pc ou liés à des problèmes d’interférences.
Cela ne devrait pas limiter les possibilités de commandes pour d’autres fonctions que les fonctions de base, les envois de commande ou de paramètres sont très peu gourmand en quantité de données transmises normalement.
Par contre le manque de fiabilité sur l’intégrité des fichiers transférés est plus problématique car normalement le wifi adapte sa vitesse de transfert en fonction de la qualité du signal et si le flux est bien géré on devrait avoir une transmission plus lente et un fichier intègre ce qui ne semble pas être le cas ici.

Après il faudrait avoir d’autres retours d’expérience, car il n’est pas non plus totalement exclu que ma carte puisse avoir un problème.

Pour les fonctionnalités il faut être conscient qu’actuellement cela ne fait rien de plus que ce qui est dit dans le manuel et acheter en connaissance de cause.

Edit pour les transferts de fichier : Il est vrai aussi que comme la "Pop up" qui permet de télécharger l’image sur un smartphone n’apparaît pas avec la souris sur le PC , utiliser la fonction du navigateur web "enregistrer l’image sous" est peut-être moins fiable que la fonction dédiée car pas vraiment prévue pour. Il faudrait faire des test avec une tablette et voir ce que cela donne. Mais de toute façon il manque des fonctions transfert évoluées (et compatibles avec un PC) car si on a 150 vues sur la carte, les charger une par une est une gageure ...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Mots-clés : Matériel

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.