Le site des amateurs de PENTAX

Accueil > Revues de matos > Accessoires > Pentax remote assistant

Logiciel pour le reflex numérique

Pentax remote assistant

contrôlez l’*istD depuis votre ordinateur

jeudi 16 décembre 2004, par Jean Claude BOUSSAT

Ayant appris que la dernière version du firmware de mon boitier se trouvait sur le site U.S. de Pentax, j’ai eu la curiosité de m’y rendre. Et j’ai découvert que non seulement je pouvais y trouver cette version, mais aussi un plugin de Photoshop permettant de lire les fichiers RAW et surtout le logiciel Pentax remote assistant.

J’avais connu l’existence de ce logiciel par les documentations mais il ne semblait pas disponible en France pour l’instant.
Je me suis donc empressé de télécharger, et la mise à jour 1.11 du firmware (indispensable pour utiliser Pentax remote assistant), et le logiciel, et de faire un essai.
A vrai dire je partais complètement à l’aventure, puisque ne disposant d’aucune documentation, je ne savais pas exactement ce que je pouvais attendre de mes trouvailles.

Que peut-on faire avec ce logiciel ?

Tout simplement, Pentax remote assistant permet de piloter l’ *istD depuis l’ordinateur. Une copie d’écran (à défaut d’un petit dessin) valant mieux qu’un long discours, mon autoportrait va illustrer mes explications.

Ecran pentax remote assistant
Copie d’écran du logiciel Pentax pour pilotage du reflex *istD

Celà va sans dire, le boitier doit être relié à l’ordinateur par le cable USB, et sous tension. Il est préférable de prévoir une alimentation par l’adaptateur secteur pour éviter toute mauvaise surprise avec les piles. Enfin il est nécéssaire qu’une carte mémoire soit présente dans le boitier même si elle est inutilisée ensuite.

La fenêtre principale regroupe une série de boutons au dessus des informations que l’on trouve dans le viseur.

Fonctions de ces boutons, de gauche à droite :

- Single shooting mode : mémorisation vue par vue, l’image s’affiche dans la fenêtre principale, une fenêtre secondaire s’ouvre pour proposer d’enregistrer le fichier.
- Buffer select mode : ouvre une fenêtre secondaire , où s’affichent six (ou deux) vues. Les photos sont mémorisées, et peuvent être enregistrées sur disque ou effacées.
- Auto save mode : les photos sont enregistrées automatiquement sur le disque dur.
- AF execution, AE-L et le bouton vert ont le même rôle que leurs homologues sur le boitier (mise au point, mémorisation des données d’exposition et réglages d’exposition en modes "hyper-programme" et "hyper-manuel".
- le bouton suivant, Remote Interval / Bracketshoot, ouvre une fenêtre avec deux onglets : une fonction intervallomètre (réglages de l’heure de départ, de l’intervalle entre les vues et du nombre de vues), ou bien les réglages du bracketting automatique avec des fonctions avancées : on peut faire varier l’exposition, la saturation, le contraste ou la netteté. Le bracketting sur l’exposition peut se faire sur 3, 5, 7 ou 9 vues.
- à coté, Custom function et Camera menu screen window, donnent accès aux fonctions personnalisées et aux réglages du bouton "menu" de l’appareil,
- le dernier bouton offre diverses options : choix du dossier pour enregistrer, base de nom des fichiers, etc...
- enfin le point d’interrogation ouvre une aide en ligne.

Les deux fenêtres inférieures Shooting conditions et Camera settings sont accessibles par un menu. Dans ces fenêtres les boutons munis d’une flèche sur la droite déploient des menus déroulants et donnent accés aux réglages correspondants.

Les modes de capture doivent être séléctionnés sur le boitier par le sélecteur de mode.
Par exemple ; en réglant la molette sur le mode M (hyper-manuel), un clic sur le bouton vert règle diaphragme et vitesse selon la ligne de programme choisie, puis l’on peut dérouler le pop-menu "Shutter speed" et choisir une autre vitesse, ou bien une autre ouverture dans "Aperture value", modifier la balance des blancs, etc...

De même, si vous sélectionnez le mode manuel pour le choix de la mire d’autofocus, vous pouvez choisir cette mire soit dans le menu déroulant "AF point" de la fenêtre Shooting conditions, soit encore plus simplement en cliquant sur la mire désirée dans l’écran de la fenêtre principale.

Il ne reste plus qu’à cliquer sur le bouton rond en bas à gauche et selon votre choix la photo apparaît sur l’écran ou dans la fenêtre du buffer, ou s’enregistre directement, selon le mode prévu.

Et il y a aussi un bouton (carré au dessus du déclencheur) qui permet d’afficher l’histogramme.

L’intérêt de ce logiciel réside, d’une part dans la possibilité, au demeurant assez ludique, de piloter l’appareil à partir de l’ordinateur, et d’autre part de charger directement les images sur le disque dur sans transiter par la carte mémoire. Enfin la fonction intervallomètre est intéressante dans beaucoup d’applications professionnelles.

Voilà donc un outil assez complet, et d’un emploi suffisamment simple et intuitif pour pouvoir se passer de la connaissance de l’anglais, en attendant - pourquoi pas - une version française ?


Cet article a été publié conjointement sur mon site

Messages

  • excellent lien et logiciel. Domage que je n’ai pas encore reçu l’Ist-D ça m’a l’air d’être un super outil pour studio ou pour prendre des objets en photo. Merci

    Arno

  • Erratum :

    J’ai dit que la carte mémoire devait être présente dans l’appareil pour utiliser Pentax Remote assistant, c’est une erreur. Il est possible de déclencher sans la carte si cette option est activée dans le menu des fonctions personnalisées.

    • Bonjours, juste une petite question. Si j ai tout bien compris pour pouvoir utiliser PENTAX REMOTE Assistant 3 il faut d abord effectuer la mise a jour du firmwire a la version V1.20 ? c est bien ca ? Mais est ce que cela risque d apporter d autres changements "derangeants" sur mon k10 ? je suis juste interessé par remote assistant et je me demande si ca vaut le coup de prendre des risques avec une mise a jour hasardeuse de mon appareil...
      merci d avance

    • Pourquoi les mises à jour du firmware risqueraient-elles d’apporter des changements "dérangeants" ? Si ces mises à jour existent, c’est pour apporter des améliorations ou corriger des imperfections des versions précédentes. Sinon les fabricants d’appareils ne se priveraient pas d’en faire l’économie. Il n’y a donc aucun risque.

  • Bonjour, votre logiciel Pentax Remote Assistant utilisé avec un K10D permet t’il la visée en direct-live sur l’écran de l’ordinateur ? (c’est à dire une sorte de vidéo en direct telle que le permettrait un vidéoscope numérique).

    Avez-vous testé un K20D avec Pentax Remote Assistant 3 ?

    Bien cordialement.
    JEFHERNET

    • Bonjour, j’ai publié cet article en 2005 et j’ai utilisé ce logiciel avec un *istD, et comme ordinateur un powerMac G4. La version du logiciel pour *istD n’a pas été remise à jour depuis, et n’est plus compatible avec mon nouveau iMac sous MacOSX. Donc je ne puis répondre à aucune question à propos de Pentax Remote assistant et des derniers boitiers numériques. Désolé, mais mes préférences me portent de plus en plus vers les boitiers anciens (et argentiques) !

    • Testé avec le k20d, çà marche mais les fonctionnalités sont assez limitées et la visée en direct en particulier n’est pas supportée.

    • Bonjour, merci pour cette expérience, car ce n’est pas tout à fait ce que disent les sites de tests d’APN qui rédigent parfois leurs articles sans même avoir pris la peine d’essayer toutes les fonctions, et notamment les moins utilisées comme, précisément, la prise de contrôle par logiciel.
      Cela dit, il est vraiment déplorable que la visée en direct-live ne soit pas disponible avec ce logiciel ... on se demande bien à quoi tout cela sert-il ?
      jefhernet

    • Bonjour,
      Je tente, en vain, de faire fonctionner le Remote Assistant avec mon *istD sur un iBook G4 (sous Tiger)...
      Savez-vous quelle version de Remote Assistant fonctionne sus cette machine ? Et aussi où puis-je la télécharger ?
      Merci d’avance pour votre aide !

    • Bonjour,

      A ma connaisance, il n’existe pas de mise à jour de Pentax Remote assistant pour l’*istD fonctionnant sur Mac OS X. La dernière version tournait sous Mac OS 9, et les versions suivantes du logiciel sont dédiées aux boitiers plus récents. J’ai le même problème que vous, hélas. C’est la rançon de la société de consommation, il faut changer en même temps fois de boitier et d’ordinateur ...

    • Il y a besoin du Cd d’install :( Probleme, je les plus, une aide me serait la Bienvenue :)
      Merci.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Mots-clés : Matériel

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.