Le site des amateurs de PENTAX

Accueil > Galeries > Pamiatka z Warszawy...

Pamiatka z Warszawy...

(ça veut dire "souvenirs de Varsovie")

mercredi 1er décembre 2004, par JFargentik

Le dépaysement commence avant l’atterrissage. Il suffit de comparer la campagne française (001) et la campagne polonaise (002) c’est dû, bien sur, à la collectivisation de l’agriculture.

Une vraie visite à Varsovie commence par le palais de la culture fleuron de l’architecture stalinienne (003), un proverbe polonais dit que l’homme le plus heureux de Varsovie en est le gardien car c’est le seul qui ne voit pas le palais par sa fenêtre.

La visite de la vieille ville est un vrai bonheur car totalement piétonnière (004 à 007), ces vieux quartiers ont été entièrement reconstruits à l’identique après la guerre et la destruction quasi totale de la ville lors de l’insurrection de Varsovie en 1944(à ne pas confondre avec l’insurrection du ghetto).

On découvre de très beaux monuments tels ce château avec sa pièce d’eau (008) ou l’église qui conserve le c ?ur de Frédéric Chopin (009 et 010).

Voilà pour le touriste lambda c’est fini.

Je ne me suis pas contenté de cela et je suis allé découvrir la vraie vie à Varsovie. Ce qui donne du charme à cette ville c’est le contraste entre les architectures, on trouve au gré de la promenade des horreurs des années 50 (011) de rares immeubles rescapés de la guerre mais pas entretenus (012) , des cages à lapin de l’époque du « réalisme socialiste » (013) et des réalisations ultra modernes pas forcément belles (014 et 015). Les Polonais, très francophiles ont même reconstitué la grande arche de la défense en plein c ?ur de Varsovie mais ce n’est qu’un trompe l’ ?il (016).

Au hasard des rues j’ai découvert que les cabines téléphoniques sont moins luxueuses que chez nous (017),
Que la culture occidentale est très présente (018), que les petites boutiques portent parfois des noms charmants (019), que les stations de tramway portent des noms difficiles à prononcer pour un gosier français (020) et que les « artistes » locaux sévissent aussi dans cette ville (021).

J’ai découvert le plus grand marché du dimanche matin avec son petit côté rétro (022 à 024), et ce même jour j’ai visité une réalisation dont les Polonais ne sont pas peu fiers : la grande bibliothèque avec ses jardins luxuriants sur les toits terrasse (025 à 028).

J’ai fait toutes ces balades à pied ou par le tramway, ces derniers sont à l’image de la ville : on peut en emprunter de très vieux ou d’ultra modernes (029 et 030).

Et les femmes me direz vous ?

Elles sont très jolies mais souvent inabordables... (031 et 032)

Portfolio

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Mots-clés : Matériel

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.