Accueil > Revues de matos > Boîtiers > Achat d’un Pentax K-1 Mark 2 en décembre 2018 : retour d’expérience

Achat d’un Pentax K-1 Mark 2 en décembre 2018 : retour d’expérience

vendredi 30 novembre 2018, par Swyx

Mes premiers retours sur le K-1 mII après une soirée de tests.

Tout d’abord, c’est mon premier plein format numérique, je vais donc peut être dire des choses évidentes.

Je coupe mon bousin en plusieurs parties. bonne lecture à vous !

I - Ergonomie

En toute honnêteté il n’est pas parfait et à première vue, ces points forts sont parfois des défauts.
Déjà, il est très compact, à peine plus gros qu’un K-3 ce qui a surpris tous mes collègues équipés en D800 / 5D etc... Moi je trouve ça super, quelques boutons ont changé de place, mais de manière générale, je m’y suis retrouvé assez vite.

Ma première remarque sur le K-1 était qu’il faillait mettre un joystick pour dédier le contrôle de l’AF. venant auparavant de Sony, j’avais apprécié ce point. Au final, la nouvelle ergonomie permet de s’en passer via la nouvelle roue de fonction.

D’ailleurs cette roue, parlons en ! C’est une SUPER BONNE IDEE mais... pas poussée jusqu’au bout. En clair, on modifie des paramètres mais il est OBLIGATOIRE d’avoir l’écran allumé pour savoir ce que l’on fait sur les réglages les plus importants (en particulier, le mode rafale, le bracketing etc). un rappel du mode d’entrainement dans le viseur ou sur le LCD de l’épaule aurait été au top. du coup... je dois garder l’écran allumé et c’est vraiment dommage. Une mise à jour pour détourner un peu les affichages du lcd seraient TOP !

Le fait qu’on puisse régler l’entrainement sur cette roue me dispense de beaucoup de retours au trèfle, qui sert donc à sélectionner les points AF. Bien joué pentax !

Enfin, j’apprécie le bouton qui permet de régler l’éclairage de l’écran, j’y aurai ajouté l’option de passage en rouge (en ajoutant la possibilité haut/bas), là aussi la perfection n’est pas loin, une simple mise à jour ajouterait ça facilement.

Ensuite, en passant du K-3 au K-1, le plus gros sacrifice, c’est le LCD d’épaule. sur ce point. le K-1 est une grosse régression, il est presque inutile... mais bon, ils ont du avoir le dilemme du "on ajoute une molette ou on met un lcd ?" et un mec a du dire "why not both ?" et a a donné ça. il a quand même le mérite d’être là.

Le viseur est un net progrès par rapport au K-3, écran LCD intégré, rappel des points dynamiques mires et repères dessus, crop affichés de manière parfaite. bref. rien à redire si ce n’est qu’il serait top de faire un rappel des réglages de la roue mentionnée ci-dessus (en particulier, le mode d’entrainement).

Pour le reste, les menus sont de la même qualité que ceux de mon K-3, la personnalisation est bien pensée.

Bref, je chipote, mais je pense que dans 3-4 semaines j’y serais fait.

II - La qualité d’image

C’est simple, comparé au k-3, c’est mieux. Je n’ai fait des tests qu’en intérieur et il donne des résultats vraiment probants.
Le point le plus notable, c’est la montée en ISO.

Pour faire un peu d’historique, sur un tirage A4 je pouvais avoir les sensibilité suivantes avant d’avoir les yeux qui saignent :
- Alpha 55 (Sony) 1600 ISO
- Alpha 77mII (Sony) 2000 ISO
- K-s2 (Pentax) 3200 ISO
- K-3 (Pentax) 10 000 ISO
- K-1 ..... 51 200 ISO voir un peu plus.

Et le seuil de détection du bruit à l’œil nu, pour mon compte c’est pas loin des 12 800 ISO. Bref je suis sur le cul

III - Performances :

La rafale en FF c’est clairement pas son fort... en crop ça se tient mais sans plus. en clair, ça ne sera pas un point and burst comme le A77mII.
L’AF c’est un GROS GROS mieux face au K-3, il couvre bien plus d’espace, (en APS on est vraiment bien) et il accroche pas mal du tout même en basse lumière.

Résumé et piste d’amélioration pour le K-1 mII :

Logiciel
- Mise à jour pour afficher ce que fait la molette spéciale, dans le viseur ou sur le LCD
- Mise à jour pour avoir l’écran rouge directement sur le pad bas du trèfle

Matériel :
- Un meilleur LCD d’épaule, pourquoi ne pas passer sur un LCD tel qu’on trouve sur le Nikon Z7 ou bien le Fuji X-H1.
- Une meilleure rafale, pour rendre l’appareil plus sportif, maintenant que l’AF commence vraiment à tenir la route.

Moi je l’ai pris car :
- Ca fait 2 ans que je veux prendre un FF
- Je voulais le GPS
- Je voulais avoir une meilleur montée en ISO que mon K-3... qui date un peu
- Je voulais avoir un AF qui couvre mieux que mon K-3 et qui travaille mieux
- Je voulais un FF car j’apprécie travailler à faible profondeur de champs

J’ai fait un bon technologique de 5 ans. ça fait du changement
Voilà pour mes premiers retours.

PS
Ma méthode du "ça pique les yeux" :
- j’affiche en format équivalent A4
+si je vois le bruit sans croper ça commence à piquer les yeux.
+Si je n’arrive plus à déterminer des détails ça pique les yeux.
+Si seul le noir et blanc est envisageable c’est trop.

En gros ça emmene à se poser la question si sur un tirage les gens vont me demander si j’ai eu un souci d’appareil photo

apès... je prends en compte la capacité de PT.

PPS :
— - retour de la séance d’hier sur un autre sujet :
- Rater la map avec un FF de 36Mp, ça pardonne moins que sur un APS de 24 :p.
- L’exposition avec mon flash Yongnuo est impeccable sur le K-1 mII
- La réactifité est bonne mais clairement... la Rafale 9ips du K-3 me manque un peu pour attrapper les gens au vol.

Le bruit est INEXISTANT sur des images en dessous de 3200ISO

Le DA 50/1.8 (Plastic Wonder) passe à merveille sur le K-1

Répondre à cet article